Ces petites choses du quotidien que l’on ignore!

Du miel aux huiles, nous possédons tous ces éléments indispensables à la cuisine de tous les jours. Comment manipulez-vous ces aliments? Comment les utilisez-vous? Chez Neia, on s’est renseigné pour vous dégoter les meilleures astuces pour ne plus avoir de mauvaises habitudes en cuisine, car quelques-unes peuvent même s’avérer nocives. Prêt à changer?

1 – Ne chauffez pas votre miel!

Le miel ne supporte pas la chaleur au-delà de 40°C car non seulement il perd toutes ses belles propriétés mais se transforme également en glucose pure. Utilisez-le principalement cru, ou ajoutez-le à vos boissons lorsqu’elles sont tièdes.

2 – N’achetez pas vos huiles de cuisine dans un emballage en plastique ou en verre transparent

Les bouteilles d’huiles sont produites à base de PVC, un plastique de catégorie 3, faisant partie des plastiques les plus déconseillés. Les corps gras accentuent la libération des composants des plastiques, donc privilégiez toujours le verre coloré.

3 – Réduisez la cuisson au beurre

Le beurre s’oxyde rapidement avec la chaleur ce qui le rend délicat à cuisiner. Par réaction chimique, appelée réaction de Maillard, les protéines se transforment en acrylamide. Une substance qui, selon l’OMS, présente un risque pour la santé humaine car considérée comme cancérigène. En revanche, du BON beurre est excellent pour la santé, il contient les acides gras nécessaires au corps lorsqu’il est consommé froid. Mieux vaut l’acheter au paysan directement lorsque vous vous rendez au marché

4 – N’oubliez pas d’associer le poivre au curcuma

Le curcuma est une épice très utilisée en cuisine indienne ainsi qu’en Ayurveda. Elle est reconnue pour lutter contre les troubles digestifs, les inflammations, préviendrait le diabète et lutterait contre les maladies d’Alzheimer. Le poivre va permettre de bénéficier pleinement de la curcumine grâce à la pipérine, l’ingrédient piquant présent dans le poivre, leur combinaison augmente son efficacité. Besoin d’une petite cure pour le foie? Le curcuma est votre meilleur allier.

5 – Ne cuisez pas le poivre

La saveur du poivre s’altère beaucoup avec la cuisson, c’est la raison pour laquelle les chefs préconisent de l’ajouter uniquement avant la fin de la cuisson.

6 – Evitez d’utiliser du papier d’aluminium ou ne buvez directement des boissons en cannettes

Tel dans la déclaration de l’Institut de veille sanitaire dans un rapport  en 2003 « L’aluminium est toxique pour les plantes, les animaux et les hommes ». L’aluminium est très sensible à l’acidité, et on observe une augmentation de teneur en aluminium dans les cannettes de soda. Pour rappel, le Coca-Cola a un PH de 2.6, ce qui le rend plus acide que le vinaigre.

7 – Attention quand vous passez vos ustensiles et contenants en plastique au lave-vaisselle

Vérifiez qu’ils soient garantis lavables autrement vous les retrouverez gondolés. Préférez l’étage du haut, moins chaud. N’oubliez pas que la chaleur altère le plastique et que l’eau de lavage va être utilisée pour toute la vaisselle, ce pourquoi il est préférable de laver le plastique séparément à la main.

8 – Évitez les boîtes de conserves contenant de l’eau

Contrairement à ce qu’on croit, il n’y a pas de conservateurs dans les boîtes de conserves, le problème vient du contenant : l’aluminium. Pour limiter les graisses, on privilégie souvent les aliments dans une saumure à l’eau, hélas l’eau est conductrice lorsqu’il s’agit d’aluminium à l’opposé de l’huile. Privilégiez du thon dans de l’huile. Après l’ouverture, ne laissez pas les restes de votre boîte dans son contenant, car au contact de l’air la réaction va s’accélérer.

9 – Hors saison privilégiez le surgelé

Si vous ne pouvez vraiment pas attendre le retour de la saison de votre fruit préféré, privilégiez les produits surgelés. Veillez à avoir la mention «Fruits cueillis mûrs, triés et surgelés immédiatement après la récolte». C’est le cas des surgelés biologiques.

10 – Évitez la consommation des pâtes ou du riz blanc

Après la Seconde Guerre Mondiale, les industriels ont pris le parti de raffiner leurs céréales. Les produits raffinés sont dépourvus de leur enveloppe par principe d’abrasion, ce qui leur permet un meilleur stockage et une meilleure conservation. Cependant, c’est l’enveloppe qui contient les substances actives de la graine : fibres, minéraux etc. Consommer ces produits n’est pas dangereux en soi, mais cela revient à consommer des calories «vides» et leur digestion est plus délicate. En effet, le corps a besoin des fibres présentes dans l’enveloppe pour assurer une digestion optimale.

Petite attention avant de changer radicalement votre alimentation, les aliments complets ne conviennent pas aux intestins fragiles et peuvent dans certains cas entraîner des irritations de la muqueuse intestinale. Il faut faire attention aux tolérances de chacun et commencer petit à petit.

Alors, vous avez appris quoi? Partagez-nous vos questions!